Que 2014 soit hors de contrôle

La fin de 2013 m’a filé le blues. Mandela est parti et je me sens bête à l’écrire, mais cela m’a rendu triste. J’avais vraiment perdu quelqu’un. Ce matin de décembre, j’ai vu cette grande photo de lui en Une de mon journal et j’ai compris. Alors que je conduisais mon fils de 10 ans à l’école, j’ai retiré les pages concernant Mandela et j’ai demandé au fiston s’il avait « morale » aujourd’hui. Il avait morale. J’ai fourré les pages dans son cartable et je lui ai dit « Parlez-en ».

nelson-mandela

Je voudrais nous souhaiter pour 2014 un autre guide. Mais il est où, le phare planétaire ? Le leader ultime, l’être à suivre, à la fois vulnérable et indestructible, humain et déifié ?

Le 10 décembre 2013, alors que j’écoutais les discours s’égrener dans le stade à Soccer City Stadium de Johannesburg, je parcourais les candidats potentiels au titre de lumière du monde. Daï Lama ? Trop réincarné. Stromae ? Trop intégré. Joëlle Milquet ? Non là je déconne…

Et pourtant, IL était là. A l’enterrement de Madiba. Marquant ainsi le relais entre l’ancien et le nouveau sage. Placé à quelques pas des puissants de ce monde, un interprète de signes a massacré la traduction pour sourds et mal entendants.

Comment il a fait, ce bouffon, pour être là, sur la scène ?

Aujourd’hui plus que jamais, le flicage planétaire s’affiche sans vergogne, les révélations d’Edward Snowden nous confirment pantois l’espionnage entre états, le système de surveillance à la Big Brother regarde sans honte nos moindres faits et mails, scannant le moindre de nos gestes, voire de nos intentions.

b2e03ba09ec6f97d4e9ab34e4f6e225a

Le tout pour notre bien évidemment, pour lutter contre le terroriste des autres. Ce genre de politiques pour nous malgré nous me fait penser à cette phrase de Brel « Et tous ces hommes qui sont nos frères / Tellement qu’on n’est plus étonné / Que par amour ils nous lacèrent ».

Toutes ces boules prouvent que c’est bon. Je suis désolé

Ce traducteur, visiblement dérangé, aurait pu faire un sacré carton de dirigeants mondiaux. Mais non, il s’est glissé à l’ombre des puissants pour signer des messages pacifiques du genre «  Je soutiens les salutations basiques, salutations. A l’intérieur, rejoignant la cigarette de cette semaine. A l’intérieur, pour prouver et ainsi de suite. » ou «Bien cigarette rejoindre apporter différente de vous. Cercle. Et je voudrais prier cette offre. Fondamentalement, c’est amusant, toutes ces boules prouvent que c’est bon. Je suis désolé. »[1]

Un poète.

Certes, ça ne vaut pas 27 années d’emprisonnement, mais balayer en quelques secondes les lois de la gravité diplomatique, rappeler en quelques gestes la fragilité de ce monde, l’utopie des castes imperméables entre nantis et peuple, c’est beau.

Malgré lui, Thamsanga Jantjie a incarné cette impossibilité de tout contrôler tout le temps, il a replacé l’absurde de la vie dans le dos des Puissants. Il a rendu la noblesse au fou du roi, à tous les bouffons du monde. Il a ridiculisé toutes les cyber surveillances, programmé l’obsolescence des molosses aux costumes sombres et lunettes noires.

Thamsanga Jantjie n’est pas doué en langage des signes, cela paraît évident…mais pour glisser le grain humain dans la mécanique froide du monde, il a fait fort. Peut-être même que Nelson a apprécié le geste.

Que l’année 2014 soit hors de contrôle de nos Grands Frères [2].

Crédit : EVAN VUCCI / AP / SIPA

Thamsanga Jantjie a même réussi à fumer des cigarettes invisibles dans un lieu public. Crédit : EVAN VUCCI / AP / SIPA


[1] Selon « Que signifiaient les gestes de l’imposteur lors de l’hommage à Mandela ? », la Libre Belgique en ligne, samedi 14 décembre 2013, relayant une vidéo du site gentside.com

[2] Toujours en 2014, si tu peux réussir tes contrôles et être champion du monde, Eden, je prends.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s