Sur la grue

Mamadou, Joseph et Hicham sont montés sur une grue. Ils revendiquent le droit d’exister, de rester dans ce pays « d’accueil » qui ne les accueille pas. Jean, le grutier, continue tant bien que mal sa tâche. La presse arrive, la concurrence afghane aussi. La vie s’installe. De là-haut, les trois hommes se souviennent de leurs terres et regardent ce monde d’en bas auquel ils voudraient tant appartenir. Ils ne réclament pas grand-chose. Juste une petite place de libre.
« Merci à Olivier Bailly pour ce beau roman qui n’hésite pas à aller jusqu’au bout de sa logique, comme le feront les protagonistes, non écoutés par l’Etat belge. Et qui a su mêler habilement différents épisodes récents des combats pour leurs droits de réfugiés originaires de pays qui menacent leur vie. » La critique de Lucie Cauwe

« Plein d’humanité, de douceur et de désespoir aussi, ce court roman nous ouvre les yeux sur tout ce peuple de l’ombre que nous nous gardons bien souvent de rencontrer », Librairie Antigone

 

« Féroce et boulversant », En Marche, 22 septembre 2014 (ci-dessous)

Page En Marche

 

Ci-dessous, recension de LLB

 

Exif_JPEG_PICTURE

 

La recension du Vif FOCUS

 

Le Vif FOCUS du 22 août 2014

Le Vif FOCUS du 22 août 2014

 

 

onlit_39_surlagrue_3D

http://www.onlit.net/

Numérique : Prix : 5,99 euros ISBN : 978-2-87560-044-8

Papier : Prix : 12 euros ISBN : 978-2-87560-048-6 Nombre de pages : 115

Publicités

Une réponse à “Sur la grue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s